Emma Bertin│Portrait

 

Emma Bertin est née à Paris en 1995. Étudiante à l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, sa pratique s'articule principalement autour du dessin et de l’édition. Passionnée par l’illustration, elle passe deux années consécutives le concours des Arts Décoratifs de Strasbourg, pour marcher sur les pas de ses idoles, mais échoue lamentablement à l’oral. Pas abattue, mais secouée, elle décide d’effectuer un voyage initiatique en Dordogne afin de se recentrer. Mais elle n’a pas le temps de voir grandir sa bambouseraie, elle a un diplôme à passer.Ainsi, elle poursuit sa pratique de dessins aux aspects souvent narratifs, teintés d’humour, parfois envisagés comme des jeux, tout en laissant une place importante à la composition et à la recherche des couleurs. Elle puise ses références en partie dans la bande-dessinée, la littérature jeunesse et le dessin absurde.

En 2017, elle réalise une carte commandée par l’atelier JP Ollier (broderies pour la haute-couture), à Paris. La même année, elle est invitée par le collectif Nicole Crême, à exposer des sérigraphies lors de l’évènement d’éditions «Vendetta» à Marseille. Elle participe également au festival de la bande-dessinée à Aix-en-Provence comme assistante au montage des expositions d’auteurs comme Pierre la Police, Jakob Hinrichs, et Nine Antico. En 2016, elle co-imprime les couvertures de la revue d’illustration et de bande-dessinée «Gouffre».

En 2018, plus déterminée que jamais à poursuivre dans le monde de l’illustration, elle cède alors son exploitation de bambous à un élève de 1ère année, lui-même rongé par le doute.

www.majbertin.tumblr.com
@majbertin

 
Dimanche